Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 22:07

Bonjour, un petit post pour vous parler du cahier de lecture-écriture de mes grandes sections. De petit format, il est composé de 3 parties grace à des onglets découpés :

- partie 1 : mes sons

- partie 2 : mes mots

- partie 3 : mes histoires

 

La première partie reprendra un compte-rendu illustré de nos séances de découverte en lecture naturelle et la dernière partie regroupe les histoires personnelles de l'enfant. Il s'agit de dessins qui sont légendés par une ou plusieurs phrases recopiées sur l'ordinateur.

 

C'est la deuxième partie qui nous intéresse ici. L'objectif est de proposer aux enfants un corpus de mots liés aux différents projets de l'année. Ces mots sont illustrés et présentés dans les 3 écritures. L'idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps c'était à la fois qu'ils soient autonomes pour utiliser leur cahier pour leurs productions écrites évidemment mais aussi pour s'entraîner à les reconnaître. En début d'après-midi, juste après avoir travaillé sur leur cahier de graphisme / calligraphie, les enfants peuvent prendre le cahier de lecture-écriture et s'entraîner tout seul ou à deux grace à cette présentation qui cache l'illustration des mots.

 

DSC01125.JPG

 

Grace à un simple pliage, on peut utiliser une feuille imprimée d'un seul côté et permettre de lever le cache pour découvrir l'illustration qui sert alors de repère puis d'auto-validation.

L'astuce supplémentaire : lorsque le cahier se ferme, les caches se referment automatiquement sans risque de s'abîmer...

 

J'ai décidé d'utiliser une couleur différente pour chaque projet afin de permettre aux enfants de retrouver plus vite les mots qu'ils recherchent. Voici en images le pliage du papier.

 

DSC01115.JPG DSC01116.JPG DSC01117.JPG DSC01118.JPG DSC01119.JPG

Les mots sont à

découpés en bandes

verticales.

Un premier pliage

pour isoler les

écritures minuscules

et cursives.

Un bout de ruban

adhésif permet 

une fixation rapide

et légère.

Un second pliage permet de

finaliser le dispositif. On peut

noter que dans toutes les positions, 

le modèle du mot

en majuscules reste visible.

 

L'utisation du ruban adhésif permet aussi de ne pas trop charger le papier en colle. On peut accentuer le pliage du papier en utilisant un abaisse-langue ou un batonnet en bois.

 

Vous trouverez ici le modèle pour créer vos propres mots cachés, il est en format open office.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -